3.png
Schneider Electric Algérie au Salon SIEE-Poullutec 2012 : Cap sur la formation et le transfert technologique
  Présente en Algérie depuis 45 années, l’entreprise française Schneider Electric Algérie, entreprise de droit algérien, expose ses produits et ses technologies au Salon des équipements, des technologies et des services de l’eau (SIEE - Pollutec 2012) avec comme credo le transfert de savoir-faire et la formation des cadres et ingénieurs algériens.Assurant la formation de plus de 1.000 techniciens par an, cette entreprise envisage de réaliser des investissements à la hauteur de ses ambitions. Cette entreprise va créer un centre de formation qui vient d’être homologué par les autorités algériennes compétentes. Concernant la participation aux projets structurants en Algérie, cette entreprise travaille en constante collaboration avec la société nationale de l’électricité et du gaz, Sonelgaz.
  Schneider Electric Algérie apporte ses solutions complètes et ses nouvelles technologies aux clients algériens durant le salon Pollutec.Cette entreprise met, également, à la disposition du marché hydraulique algérien son expertise et ses solutions adaptées, couvrant le cycle complet de la gestion de l’eau. De nombreuses entreprises algériennes, tant publiques que privées, ont besoin des ses services.Sa mission durant ce salon professionnel consiste notamment à présenter aux professionnels du secteur hydraulique ses solutions complètes et ses divers équipements.Ainsi, Schneider Algérie ne cesse de développer ses offres sur le marché afin d’offrir à ses clients (exploitants publics et privés, intégrateurs, installateurs...) des solutions complètes, fiables, performantes, productives et écologiques. Ainsi, l’entreprise propose des outils spécifiques couvrant le cycle complet de la gestion de l’eau, en optimisant les coûts de conception, en assurant une totale disponibilité du traitement de l’eau, en améliorant constamment la qualité de ses équipements et en se conformant aux évolutions des réglementations et des besoins. 
  Cette adaptation se fait notamment à travers l’ajustement des installations de moyenne tension destinées à la télégestion et la télésurveillance, selon le directeur général, Christophe Begat.Aujourd’hui, Schneider Electric emploie plus de 200 personnes en Algérie. Elle assure un service après-vente unique en Algérie avec une équipe pluridisciplinaire, disponible et joignable 24h/24 pour répondre aux questions des clients, que ce soit pour la vérification de la mise en service des installations, l’audit des réseaux électriques et de l’efficacité des équipements. Par ailleurs, grâce à son large réseau de distribution comprenant des distributeurs officiels, des partenaires et des revendeurs, Schneider Electric Algérie assure la disponibilité de ses produits sur l’ensemble du territoire national.La formation est également un axe de développement important pour Schneider Electric en Algérie. Preuve en est, en 2012, Schneider Electric Algérie a célébré le dixième anniversaire de l’Institut Schneider Formation Algérie, un centre certifié ISO 9001 visant l’excellence à travers la mise en place de programmes de formation de haut niveau. 
  Ce centre s’inscrit dans le cadre des recommandations du gouvernement algérien quant à la nécessité du transfert des technologies et du savoir-faire. Ainsi, l’ISFA a formé plus d’un millier de professionnels en 2011 à travers des programmes adaptés et performants. Fort de ce succès, c’est le second centre à avoir obtenu, en Algérie, l’agrément de l’Etat (n°625 du 25 janvier 2011). Ces formations professionnelles qualifiantes s’articulent principalement autour de trois domaines de compétences de Schneider Electric : la sécurité, la distribution électrique HTA et BT et l’automatisme et contrôle industriels. 

RO | FR

Logare

Newsletter